Les spectacles
Ajouter aux favoris Imprimer Envoyer cette page à un ami

Cirquélix

Création 2014

Un cirque étrange,100 000 coquilles dessinent la piste où évoluent 500 escargots et 4 femmes-hélix … un éloge à la lenteur, à la sensualité de la chair, un salut au dérisoire et à la légèreté auprès de personnages insolites aux manières charnelles de gastéropodes. Entre installation et entresort, Cirquélix s’installe dans la ville. Des personnages proposent leurs numéros. L’animal, le fauve de ce cirque est un escargot. C’est lui qui donnera le tempo. Circassien, manipulateur ou transformiste, cet hermaphrodite des jardins sera aussi au centre d’une recherche sensuelle : la peau d’une femme, la bave de l’escargot. L’humain, l’animal et l’eau se mêlent pour donner naissance à cet étrange cirque chimérique.

Projet artistique - note d’intention

Dans un monde urbain où l’homme règne en maître au milieu de ses choses. Dans un monde rapide où l’on chat, zapp, où le temps compté est toujours trop court. Dans un monde qui tend toujours vers le grand, le démesuré, le bruyant et le performant. Dans un monde où l’on se parle par l’intermédiaire de la technologie, où l’on se rencontre par écran interposé, où l’on se quitte par mail. Retrouver l’intensité d’une rencontre, les yeux dans les yeux, la sensualité de la chair. Reprendre la mesure de l’humain, du rapport de personne(s) à personne(s), dans un autre temps. Saluer le dérisoire et la légèreté auprès de personnages insolites aux manières charnelles de gastéropodes. Installer un autre monde : celui d’un cirque le plus lent mais aussi le plus humide. La ville est parcourue d’humains et de choses. L’espace vert est végétal. Citadins, les seuls animaux sauvages qui font parti de notre quotidien sont les pigeons, les moineaux, les autres animaux sont domestiques : chien, chat. Proposer une invasion dans les rues, des escargots apparaissent à des endroits inhabituels. Sur un feu rouge, un distributeur de billets de banque, sur une vitrine… Leurs présences vivantes dans des lieux ciblés amènent les passants hors du quotidien et de la routine, vers l’exceptionnel.

L’animal, le fauve de ce cirque est un escargot. C’est lui qui donnera le tempo, aussi lent que lorsqu’il se rampe, aussi rapide que lorsqu’il s’enroule dans sa coquille. De véritables « petits gris » seront entrainés afin de proposer des performances circassiennes jamais vues. Portés acrobatiques, dressage, voltige et équilibres. L’animal hermaphrodite sera aussi au centre d’une recherche sensuelle : la peau d’une femme, la bave d’un escargot. Nous jouerons à la fois sur ce que l’animal évoque et sur les sensations qu’il provoque. L’humain, l’eau, l’animal se mêlent pour donner naissance à cet étrange cirque chimérique.

Equipe : Auteure et mise en scène - Marcabrune Villa Avec Hélène Dedryvère, Lile Cargueray, Magali Domec et Anaïs Raphel. mais aussi avec leurs fauves : Dito tobias von pinetti, Frederiq vertigo tortellini, Fakira schtumundrank junior et Felixcia mayorca

Soutien / Partenaire : Coproduction : Animakt à Saulx les chartreux (91) Accueils en résidence : La Petite Pierre à Jegun (32), la Ville de Tournefeuille (31), Ville de Castanet -Tolosan , Mix’Art Myrys à Toulouse (31) Latitude 50 (Marchin , Belgique) Soutiens : la Drac Midi-pyrénées ,Le Conseil Régional Midi-pyrénées, La ville de Toulouse Mécénat : L’Escargot d’oc (31), Les parapluies de cherbourg

Documents joints


Contacter Cirquélix
Envoyer un message