Accueil du site > Agenda > Indigence = élégance par Antoine Defoort
Agenda
Ajouter aux favoris Imprimer Envoyer cette page à un ami

Indigence = élégance par Antoine Defoort

Mercredi 10 novembre à 21h - Capdenac-Gare (12), salle Atmosphère

Théâtre / performance - Tous publics - Durée 45 min


Artiste programmé au festival in d’Avignon.
Indigence = élégance est le titre d’une compilation transdisciplinaire et anti-thématique de performances variées, sélectionnées pour l’occasion (voire fabriquées in situ), dans laquelle le jeanfoutre côtoie le bien foutu, et le tragique cohabite avec l’incongru. Antoine Defoort maitrise l’art de la double couche.

Devant un écran vidéo, avec un ordinateur, un sampler, une flûte à bec et une guitare, Antoine Defoort expose son petit monde et libère des tonnes d’idées fugitives et fantaisistes, aussi surréalistes qu’elles en sont drôles.

« Antoine Defoort déploie un humour décomplexé, multipliant les références et les détournements. Vous pensez apprécier moyennement l’humour potache ? Sans doute ne connaissez-vous pas ce grand escogriffe qui pousse cet art jusqu’à un niveau métaphysique. » Mouvement.net

De et avec : Antoine Defoort. Assisté de J. Fournet.

Tarifs : normal 10 € / réduit, 12-18 ans, adhérent 8 € / - de 12 ans 5 €

Production / Frietsoep Inc. L’L, Bruxelles. Le Vivat, Armentières. La Malterie, Lille.

Spectacle accueilli avec le soutien de l’ONDA.

Petite " biographie " d’Antoine Defoort :

« Après un micro-parcours universitaire en mathématique, j’ai commencé des études d’art au travers de diverses institutions françaises et je me retrouve maintenant titulaire du Prestigieux Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique Agréé Par Le Ministère De La Culture Et De La Communication, le fameux DNSEP, que j’ai eu en 2004 dans mon école qui s’appelait l’ERSEP à Tourcoing, qu’avec les copains pour rigoler on appelait l’ERPES. Au cours de ces études je me suis progressivement rendu compte que la performance d’art contemporain était le contenant idéal pour stocker toute sorte de contenus hétéroclites, et ça tombait bien puisque l’hétéroclicité était un de mes dadas, qui était par ailleurs une de mes références. C’est un travail qui vise à établir des connexions. Des connexions de formes, de sens, de médiums, de matériaux. On pourrait dire que ce sont des collections de connexions. C’est-à-dire, si vous voulez, des collexions. J’ai un plan B en cas d’échec de ma carrière artistique, mais vous comprendrez bien que je ne vous le dévoile pas. »

Pour en savoir plus sur Antoine Defoort, ses spectacles et voir des extraits vidéos (« parodie de site » !) : http://entuenedufard.be/

Portfolio