Accueil du site > Agenda > L’Espérance de Saint-Coin par la Cie du Coin
Agenda
Ajouter aux favoris Imprimer Envoyer cette page à un ami

L’Espérance de Saint-Coin par la Cie du Coin


L’Espérance de Saint-Coin
Compagnie du Coin

Dimanche 2 mai à 15h - Capdenac-le-Haut (46), place Lucter

Musique mobile et théâtralisée - A écouter en famille
Gratuit

Difficile de résister à l’énergie de ces douze « Saint-coinnais » qui arborent fièrement leur uniforme à grands chapeaux et portent haut leur bannière. Que l’on soit amateur d’harmonies traditionnelles ou de formations plus actuelles, l’Espérance de Saint-Coin nous réjouit car elle sait marier les styles.
Entre héritage et détournement, ces musiciens-comédiens cultivent le sens de l’audace et de la liberté… Ils appréhendent la rue tels des conquérants loufoques, célébrant l’esprit festif de la fanfare, revisitant les musiques de défilé, y glissant un soupçon de tendre ironie tout en offrant des compositions originales, bigrement contemporaines. Si bien que l’on en redemande !

Distribution :
Gaël Riteau : trompette
Gwenn le Bars : sax ténor
Cyril Solnais : trombone
Matias Penaud : sousaphone
Antoine Moulin : clarinette
Bruno Dufour : voix, porte-bannière
Catherine Rochet : trombone et accordina
Thomas Quinart : sax baryton
Jean Aussanaire : sax sopranino
Franck Bodin : grosse caisse
Bertrand Hurault : caisse claire
Erick Pigeard : xylophone

A propos de L’Espérance de Saint-Coin :

Fondée en 2000 par Jean Aussanaire et Sébastien Rouiller, l’Espérance de Saint-Coin s’est inspirée dès ses débuts, des orphéons, des sociétés et musiques municipales. Avec le désir de rendre hommage à l’esprit de fraternité et de progrès social autant que celui de revitaminer l’imagerie parfois poussiéreuse de l’harmonie républicaine, les musiciens de l’Espérance s’en sont emparés et s’en revendiquent aujourd’hui héritiers. Lors des tournées « Jour de Kiosque » de la COMPAGNIE DU COIN, l’Espérance a organisé ses premières « Rencontres d’harmonie » : des rencontres avec des musiciens amateurs autour d’un thème original où l’improvisation débridée tient bonne place et qui font aujourd’hui encore, intégralement partie de l’activité de la formation. Avec le festival Excentrique en 2007 et 2008, ou le conservatoire de Blois en 2008 et 2009, l’Espérance de Saint-Coin a écrit de la musique et encadré des orchestres de 150 à 200 participants.

Mot de la presse :

« (…) tout en rendant un hommage débridé aux pièces de répertoire, la formation nous offre de nombreuses compositions originales bigrement contemporaines laissant de larges places à la magie de l’improvisation.
(…) Une harmonie de village à suivre de près car il serait dommage de laisser passer une caravane aussi luxueuse, rutilante et dégingandée. Demandez Dada à l’office de tourisme de Saint-Coin, ils vous enverront droit au local de répétition de l’Espérance. » Joël Pagier – Impro Jazz

Pour en savoir plus sur L’Espérance de Saint-Coin et écouter quelques extraits : www.myspace.com/hescoin

Portfolio