Les compagnies en émergences

La Famille Goldini

e-mail : goldini@goldini.fr

web : http://www.goldini.fr

Adresse administrative : La Famille Goldini, 26, rue de la tournelle , 31 460 Auriac sur vendinelle

N° de Licence : n°. : 2-1009887 & 3-1009888


Présentation

La Famille Goldini naît avec ce siècle le 14 juillet 2000... Le pays est en fête, les feux d’artifice crépitent et M.Goldini, surmontant sa timidité, déclare sa flamme à Priscilla sa future épouse, au pied du Pont Neuf surplombant la Garonne.

M.Goldini troublé comme un adolescent par une émotion inconnue, enivré par cet instant fragile au milieu d’une foule virevoltante, enlace sa belle et future épouse sans lâcher sa gaufre. Il garde un souvenir confus de la tendresse violente d’un baiser et d’une baffe simultanés...

C’est le début de la « Saga Goldini », la rencontre entre Mme Goldini, alias « Goldina La Paluche », et Hugo Goldini, dit « Goldino »,« Hugo Gol’ », « P’tit citron », « Tronc si p’tit », « La Caisse », « Badaboum », « L’Autre », « Chef d’Escadron », ...

Elle est la fille d’une mère cheminot, première femme conductrice de locomotive en 1957 et d’un père, vieil ébéniste rugueux, ruiné en fin de carrière par l’étagère et la commode normande venue de Suède. Lui, c’est l’enfant trouvé, élevé par Hector le vieux marionnettiste ambulant et sa femme la douce Olga qui lui préparera ses gaufres avec affection jusqu’à ses obligations militaires. Des obligations militaires qui tournèrent vite court, les supérieurs du jeune Goldini percevant mal l’intérêt de sa démarche esthétique consistant à tenter d’élever la marche au pas au rang de performance chorégraphique .

Dés leur rencontre, les Goldini signent sous le nom d’emprunt Tawarta un spectacle au succès populaire foudroyant : Un p’tit coin d’paradis . Ce succès récompensait leurs nombreuses tentatives antérieures infructueuses comme Pimpin le lutin , Balou et le pot de miel , Le père noël en chocolat plus discrètes et confidentielles. Ces oeuvres furent toujours dédiées au bon goût et à la finesse d’esprit, savants mélanges d’envolées narratives et de scénographies novatrices. Un p’tit coin d’paradis fut joué devant des publiques toujours conquis de Maurens (31540) à Auriac sur Vendinelle (31460) et de Cintegabelle (31550) à Colommiers(31770). Des rencontres ponctuent leur parcours : l’aventure auprès de la compagnie Pipototal, avec le spectacle Déambuloscopie en 2003 et Juste avant la fin en 2005, où juchées sur des machines dignes des inventeurs italiens de la Renaissance, ils renouent avec le jeu masqué de la Comedia dell’arte ; avec Kader Nadjar de la compagnie Réaction, un chorégraphe arabo-musulman qui intègre leur potentiel corporel dans la revue Statique et mouvement où certains danseurs de la troupe, dans un style résolument moderne et avant-gardiste n’hésitent pas à tourner sur la tête.

Parallèlement à ces expériences artistiques, Priscilla et Hugo voyagent afin de parfaire leur technique acrobatique en visitant différents membres de la vaste famille Goldini : leurs cousins Jacques et Pascal qui travaillent dans l’école de cirque municipale de Toulouse, « Papy Claude » Victoria-Goldini en Alsace et même Youri Goldinov un lointain parent émigré à Moscou. Ils connurent enfin, comme tous les jeunes artistes qui souhaitent se former aujourd’hui, les chapiteaux , gymnases, friches industrielles (et même hangar des mines !) de Barcelone à Chinatown et de Bruxelles à Saint Jean du Pin. Grâce à ces différentes expériences, la « Famille Goldini » comme on l’appelle dorénavant, offre en 2006 à son publique le numéro « Marvelous Mambo », avec la complicité de Albin Goldini, plus connu sous le nom américanisé de Albin Warette (prononcé « Oualette »). Dans des costumes étincelants et sur un mambo endiablé, les Goldini exécutent nombre de pirouettes, arbres droits et ronds de jambes avec un sens du rythme et de l’équilibre instinctif, élevant ainsi le mélange de l’univers circassien et des chorégraphies de cabaret dans une nébuleuse de virtuosité et d’élégance...

Les Goldini s’imposent aujourd’hui comme incontournables dans le paysage du nouveau cirque traditionnel du Sud-Ouest de la France.

Spectacle :

- Savoureux mélange d’Art de la rue et d’Art de la piste humoristique
- 2006 : Marvelous Mambo
- Nouvelle création 2009 : Cabarue

Les membres de la Cie, sont engagés à titre personnel dans d’autres projets artistiques.

La famille Goldini
Le crabe
La famille Goldini

Contacter La Famille Goldini
Envoyer un message