Accueil du site > Agenda > Le sort du dedans par Baro d’Evel CIRK Cie
Agenda
Ajouter aux favoris Imprimer Envoyer cette page à un ami

Le sort du dedans par Baro d’Evel CIRK Cie

Vendredi 12, samedi 13 et dimanche 14 novembre
Rodez (12), Haras national

Itinéraire de cirque en chapiteau en Midi-Pyrénées et Massif central
A voir en famille - Durée environ 1h15


Devant nous sur la piste, et tout autour de nous, deux hommes, une voltigeuse, un cheval et une contrebasse vont à notre rencontre avec pour seul langage les portés acrobatiques, les voltiges équestres, l’art du clown, le chant et la musique.

Alliés aux trouvailles sonores et picturales, leurs mouvements nous mènent avec audace et dérision à le rencontre de l’improbable. Faut-il se dresser, s’apprivoiser pour être ensemble ?

Nous vous invitons à prendre place, au cœur du chapiteau. Vous pénétrerez dans un monde magique d’une intimité rare, chacun pourra même sentir derrière lui le souffle du cheval l’effleurer et entendre la pulsation de son galop. Le sort du dedans est une forte expérience sensorielle ponctuée d’un humour réjouissant.

Distribution :
Conception, direction artistique : Camille Decourtye et Blaï Mateu Trias.
Avec : Camille Decourtye et Blaï Mateu Trias, acrobatie, bascule. Thibaud Soulas, contrebasse. Et Bonito, le cheval.

Renseignements et réservations : MJC de Rodez - T. 05 65 67 01 13

Coproductions et soutiens : Circuits / Auch, Le Sirque / Nexon, L’Agora / Boulazac, La Strada / Graz, Pronomade(s) en Haute-Garonne / CNAR, Théâtre Mercat de les Flors / Barcelone, La Verrerie d’Alès en Cévennes, Circ-Crac, Théâtre de la Coupe d’Or / Rochefort, Théâtre Firmin Gémier / La Piscine, L’Usine / Tournefeuille, Le Prato Théâtre international de quartier de Lille/Le plôt Lille-Tournai, la CCAS.

Implantation du chapiteau en partenariat avec la MJC de Rodez. www.majcrodez.com

Itinéraire de cirque en chapiteau en Massif central est un réseau interrégional initié et animé conjointement par trois structures : La Verrerie d’Alès en Cévennes – Pôle National des arts du Cirque Languedoc-Roussillon, Le Sirque – Pôle National des arts du Cirque de Nexon en Limousin et Derrière Le Hublot * – Pôle des Arts de la Rue région Midi-Pyrénées.

Cette opération est développée dans le cadre du programme opérationnel FEDER de la convention interrégionale de Massif central, soutenu conjointement par l’Etat et les Conseils Régionaux des trois régions concernées (Languedoc-Roussillon, Limousin et Midi-Pyrénées). * en complicité avec Circuits à Auch – Pôle National des arts du Cirque en région Midi-Pyrénées.

La compagnie Baro d’Evel Cirk Compagnie

Baro d’Evel est une compagnie de cirque contemporain créée en 2001 à l’initiative d’un collectif d’artistes issus du Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne (12e Promotion, « La Tribu Iota »). Sa première création « ¿ Porque No ? », destinée à la rue, allie musique et techniques de cirque, sur le thème des gens du voyage. Elle tourne de 2001 à 2003 en Espagne et en France. En 2003, la compagnie crée un deuxième spectacle, « Bechtout’ », autour de la rencontre entre cinq personnages, sollicitant à nouveau la musique et le cirque mais aussi la manipulation d’objets. Plus intime, ce spectacle est destiné à des lieux fermés, théâtres, chapiteaux, hangars… Fin 2006, il a été joué près de cent cinquante fois, tant en France qu’à l’étranger : Espagne, Portugal, Italie, Suisse, Belgique, Cambodge. Parallèlement en 2005-2007, la compagnie a accueilli trois projets de création individuels de ses artistes : « le Chariot » - solo de rue de Mathieu Levavasseur qui crée sa compagnie “Barolo Solo” en 2006 « Petit Cirque au Marché » - expérience de Camille Decourtye pour sept artistes circassiens, marionnettistes et musiciens, qui aborde le commerce sous toutes ses facettes (hiver 2005-2006) « Ï » - solo acrobatique et clownesque de Blaï Mateu Trias qui évoque la retraite des républicains espagnols à la victoire de Franco, et tourne en France, Espagne, Autriche, Allemagne en 2007 En 7 ans, la compagnie a donc vécu 6 spectacles, et environ 350 représentations. Parallèlement à cette activité de création et de diffusion, elle fait depuis 3 ans un travail de transmission dans des école primaires de Haute-Garonne, en partenariat avec Pronomade(s). Des missions pour « Clowns sans frontières » jalonnent enfin leur parcours, notamment en Ex-Yougoslavie, au Sahara, en Colombie et au Bengladesh. Au cours des créations de Baro d’Evel les artistes ont collaboré avec différents artistes comme André Minvielle, Pierre Heydorff, Sébastien Lalanne, Dimitri Jourde, Marrion Legrand, Abdel Senadji, Jean Gaudin, ainsi que Michel Cerda qui a accompagné quatre de leurs créations. Ces rencontres ont été importantes, elles ont contribué à ce que leur duo avance dans ses questionnements et ses ambitions artistiques.

Biographies

Camille Decourtye
Elle grandit dans le monde du cheval, pratique la gymnastique, fait de la musique au conservatoire. A 17 ans, elle choisit d’aller se former dans les écoles nationales (ENCR à Rosny sous Bois, puis le CNAC à Châlons en Champagne). Elle se forme en tant que voltigeuse à la banquine et à la bascule, et développe un travail sur la voix. Parallèlement à cette formation elle organise un voyage au Brésil pour travailler avec des enfants autour du cirque et participe à un voyage en ex-Yougoslavie avec « Clowns sans frontières ». Son approche de l‘acrobatie et de la voix évolue à mesure des créations, cherchant toujours plus de simplicité et d’authenticité. Elle participe à différents stages de voix, musique du monde, chant tzigane, et suit une formation de 9 mois aux musiques actuelles en 2006 à Toulouse. En 2004, elle reprend le travail avec les chevaux, suit des stages à l’académie Frattellini, travaille avec un poney dans « Petit Cirque au Marché », spectacle qu’elle dirigera au sein de Baro d’Evel, lui permettant d’expérimenter seule l’écriture et la conception du projet.

Blaï Mateu Trias
Né a Barcelone, il grandit dans une famille issue des courants artistiques catalans (post Franco), du spectacle de rue et du cirque. Il participe aux premières expéditions de « Clowns sans frontières », qu’il continue encore épisodiquement. Autodidacte de la jonglerie, du clown et de la musique, il décide à 16 ans de se former en France (Ecole National de cirque de Châtellerault, puis l’ENCR de Rosny sous Bois, puis le CNAC à Châlons en Champagne) pour finalement redécouvrir le cirque et développer davantage les portés, la bascule, la manipulation et la sonorisation d’objets. Ses influences sont aussi variées que ses curiosités, qui ne cessent d’élargir sa vision du cirque. Avec l’expérience en solo « Ï », Blaï questionne le cirque dans sa forme et le frotte à une matière historique et dramatique. Avec le sujet de l’exil des républicains Espagnols, il retisse des liens avec son pays, sa culture et ses racines.

Thibaud Soulas
Musicien braconnier, il a garni sa besace dans les rues comme dans les conservatoires. Un parcours de musicien classique lui laisse quelques médailles et des souvenirs de tournée en quintette de musique de chambre. Mais dès ses débuts, il apprend le jazz, poussé par une attirance pour les musiques vivantes et improvisées, et à 32 ans il se définit plutôt comme musicien de jazz. Son féroce appétit de rencontres et de découvertes l’emmène quelques mois à New York où il croise Roy Hargrove ou Jeff Tain Watts. Plus tard, il passe deux ans à Cuba, découvre les musiques et les danses traditionnelles yorubas, étudie les tambours batas. Parmi ses partenaires de jeu ou d’enregistrement, on trouve des musiciens comme Sangoma Everett, Daniel Huck, Andy Emler, La Velle, Antonio Farao, Tony Rabeson, Bernard Lubat, Bruno Ruder, Mederic Collignon, Philippe Garcia. Mais on trouve aussi des groupes de fado ou de musique tzigane, des danseurs contemporains, des fous de variété, un big band de Sound Painting ou la toute jeune scène inclassable qui ne s’interdit aucune influence musicale. Il y joue de la contrebasse, mais aussi des cuivres et des percussions. En 2006-2007, il était également sur le plateau des « Histrions », une pièce de théâtre écrite par la jeune Marion Aubert et mise en scène par Richard Mitou, jouée plus de 100 fois.

Pour en savoir plus sur Baro d’Evel Cirk Compagnie : http://barodevel.blogspot.com/

Portfolio