Accueil du site > Agenda > l’Usine présente : " Santé, bonheur !"
Agenda
Ajouter aux favoris Imprimer Envoyer cette page à un ami

en partenariat avec Caravane de Cirques - la Grainerie, fabrique des arts du cirque et de l’itinérance

l’Usine présente : " Santé, bonheur !"

avec Jonas Séradin (Galapiat Cirque), Don Pasta et Sébastien Barrier

l’Usine, la Grainerie et la Mairie de Montberon présentent une soirée autour de trois spectacles qui touchent la fibre épicurienne de chacun de nous. Alors, santé, bonheur !

Jonas Séradin et Julien Favreuille – une production Galapiat cirque BOI (extrait de spectacle) cirque sur planche de bois « Quand je bois je vais au bout, mais que faire du bout de bois ? » Un duo, un acrobate, un musicien, des planches, du bois… L’un ne parle pas beaucoup, mais n’en pense pas moins. L’autre l’accompagne, le suit, l’écoute, l’emporte…

Don Pasta Cookin’Dj set Des fourneaux et des vinyles. Don Pasta n’a pas besoin de grand’chose pour proposer, tout en cuisinant, un long voyage musical, mâtiné de mix soul-funk et hip-hop. Pendant que les plats sortent de ses platines et ses morceaux de ses plaques, la table se remplit peu à peu d’antipasti, comme dans un bar italien à l’heure de l’aperitivo.

Sébastien Barrier Savoir enfin qui nous buvons Savoir enfin qui nous buvons est une dégustation de vins honnêtes et buvables commentée par Sébastien Barrier. Ce premier millésime sera consacré à la découverte de sept vins du Val de Loire (Muscadet, Anjou, Touraine, Cheverny…), mais aussi et surtout aux sept personnes qui les produisent, toutes et tous amis du locuteur. À chaque vin goûté, un portrait et un paysage, des façons de faire, de penser, de vivre, de travailler, dévoilés par les photos de Yohanne Lamoulère et les mots de Sébastien Barrier.

Mercredi 5 juin à 20h à l’Usine Santé, bonheur ! gratuit - réservation indispensable : reservations@lusine.net Renseignements : 05 61 07 45 18

A retrouver également le jeudi 6 juin à Montberon (renseignements : 05 34 27 26 70).

Portfolio

BOI - JOnas Séradin / Photo François Alaitru