Accueil du site > Agenda > l’Usine présente les Sorties d’Usine des 198 os
Agenda
Ajouter aux favoris Imprimer Envoyer cette page à un ami

l’Usine présente les Sorties d’Usine des 198 os

du 11 au 14 mars à l’Usine, découvrez "BING-BANG Fondement / Effondrement" par la compagnie Les 198 os


La première création d’un théâtre de conciliation de la compagnie Les 198 os - Bing-Bang Fondement | Effondrement - est un dispositif déambulatoire qui flirte avec une installation plastique sonore, où l’espace de jeu et celui du public sont confondus. Bonheur, efficacité, travail, propriété, utopie, croissance… sont des préceptes sur lesquels plus de 50 personnes ont été interrogées. Elles sont l’inconnu(e), notre voisin(e), notre père et notre mère, nos anciens, nos adolescents qui s’accordent à dire ce qui est là et non pas ce que l’on aimerait qui soit.

Le public est invité à pénétrer dans une maison qui parle, où s’entendent et se côtoient des rondes de paroles, de vérités « impures » et de contrariétés inhérentes à la complexité de la pensée humaine. Des figures, porte-voix de Monsieur et Madame tout le monde, habitent la maison, prêtant leurs voix à ces « eux là ». Elles tissent des présences, des regards, des gestes et des paroles entre elles et l’assemblée réunie. Le public est convié à trouver sa propre façon de se déplacer, d’écouter et d’entendre... Ici, chacun - acteur, public - est « l’unique et un de plus ».

Les 198 os en quelques mots … Après une première période de création de textes d’auteurs dramatiques contemporains, tels Rodrigo Garcia et Heiner Müller, Virginie Baes se désolidarise d’une représentation théâtrale de relations humaines conflictuelles et renonce à la violence des images et de l’acteur. Ce glissement s’opère lors de laboratoires où elle met au centre de ses recherches la question suivante : quelles sont les valeurs qu’inscrit l’homme "européen" dans ses mythes et histoires pour dicter les fondements unificateurs et régulateurs d’un vivre ensemble ? De ses travaux et de sa rencontre avec la plasticienne Hélène Olive naît un « théâtre de conciliation ». Il se donne comme impératif la récolte, en nombre, de matériaux sonores et visuels, pour la mise en lumière, par l’accumulation, des diversités et des pluralités humaines. Proches de la pensée de Georges Perec, ses propositions artistiques, quelles soient issues d’un travail sur le territoire (EUXVOUSNOUS à Empalot | Toulouse) ou d’une création, cherchent à substituer l’extraordinaire à « l’extra-habituel ».

distribution > mise en scène : Virginie Baes / installation plastique : Hélène Olive, Virginie Baes / soutien à la dramaturgie : Tania Moguilevskaia / univers sonore : Hélène Olive, Virginie Baes, Pierre Berneron / création lumière : Morgan Nicolas / les figures : Nathalie Blanchard, Anaïs Durin, Marc Lallement et Julien Le Cuziat

Sorties d’Usine du lundi 11 au jeudi 14 mars à 20h à l’Usine durée : 1h15 gratuit sur réservation : reservations@lusine.net conseillé à partir de 10 ans

Portfolio